image

Girl Power!

Je m’étais promis de ne jamais (autant que faire se peut) poster d’article à charge que ça soit sur le blog ou ma page d’artiste, seulement voilà, là il le faut, parlons Hip Hop, parlons MCs, parlons des femmes, celles de la scène US (ça me donnera l’occasion ultérieurement de parler de la scène française).

Don’t talk to me about Nicki and all those young female stripper rappers!
Cette catégorie de rappeuses est pour moi l’équivalent du popcorn (dont je raffole) avant le cinoche : sans intérêt autre qu’occuper l’esprit et l’univers sonore en attendant que ce qui vous a fait vous déplacer et lâcher 10€ commence…….. Sauf que le film ne commence jamais!

J’ai quelque chose de très français : la capacité à tout caser dans des boîtes, donc je me permet d’en faire de même avec toutes ces « artistes de la médiocrité » (et leurs homologues masculins) ayant autant d’amour-propre que ce canidé bien racé tentant de recouvrir sa fumante déjection avec une terre inexistante sur le béton de nos villes (Come on dog, just go away!).

Je ne suis pas un adepte du « rap c’était mieux avant » car je reste persuadé que chacun fait (sur)vivre le rap qui lui convient, cependant j’ai du mal à saisir à quel moment et pour quelles raisons ce rap là a supplanté celui de ces femmes qui se sont battues pour pouvoir exister et être reconnue de par leur talent et leur intelligence au milieu d’un mouvement aussi rude et testostéroné?

Quid de Roxane Shante, Queen Latifa, Bahamadia, Rah Digga, Lady of Rage, Lauryn Hill, Lin Que, MC Lyte, etc. ayant réussi sur les décennies précédentes à imposer leur voix, leur parole par delà l’image, faisant d’elles des MCs de talents et non des « female MCs » réduites à un ensemble d’attributs physiques tout aussi factices les uns que les autres et une hypersexualisation audiovisuelle constante poussant à la surdose?

Pourtant des rappeuses de leur trempe il y en a! Invincible, Reverie, Jean Grae, Rapsody, Tiye Pheonix, Eternia, Boog Brown, pour ne citer qu’elles (et aussi parce que au final les autres se font trop discrètes) ont cette capacité de plus en plus rare d’avoir le courage des mots et des idées. Alors certes, je vous le concède, il me semble assez difficile de s’ambiancer avec une Invincible et ses prises de position, cependant c’est de la nourriture pour l’esprit, pas toujours dans la gravité mais souvent dans la transmission d’une réflexion ou d’une conviction, ou simplement dans la transmission de bons sentiments ou d’émotions.

Évidemment, je ne condamne pas l’existence de ces twerkeuses compulsives dans un univers médiatique sûrement plus riche qu’il ne m’apparaît à cette heure ci, en revanche je pense qu’un bon régime serait nécessaire pour remettre un peu plus le cerveau et la respectabilité en avant de la scène hip hop actuelle et future pour que le tout soit un peu plus digeste, car les popcorns et autres amuse-gueules, ça se digère vite, pas toujours très bien et on n’en retient rien de sain.

HipHopGotSoul !

2 réflexions sur “Girl Power!

    1. Merci mec, en effet elles sont nombreuses mais ont dans le paysage audiovisuel classique elles ont été complètement submergées par des rappeuses beaucoup plus superficielles et sans flow ou sans textes.

      N’hésite surtout pas à partager les artistes que tu as! Quant à moi, je suis en train de préparer un mix de certaines des fMCs que j’apprécie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s